5/2/2024

Aread Conseil

BNC ou BIC : comprendre la classification comptable pour les professions libérales

BNC et BIC sont deux acronymes qui font l'objet de mécompréhensions dans le domaine des professions libérales, notamment auprès des jeunes entrepreneurs. Ces deux appellations se rapportent aux revenus d'une entreprise en fonction de son activé. En tant que professionnel libéral, il est primordial de bien cerner ces notions pour le bien-être de la comptabilité et de la fiscalité de votre entreprise. Que représentent les BNC et les BIC ? Qu'est-ce qui les différencie ?

Définition du BNC et du BIC

Pour comprendre les acronymes que sont les BNC et les BIC, il est important de partir de leur définition.

Présentation des BIC

Les Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) correspondent à un mode d'imposition applicable aux professionnels libéraux. Ils concernent spécialement les auto-entrepreneurs qui tirent leurs bénéfices d'une activité commerciale ou industrielle. Il existe trois catégories d'activités concernées par les BIC :

  • les achats et les ventes,
  • la fourniture de logement et logement,
  • les activités artisanales (plombier, chauffagiste, bijoutier…).

Les BIC offrent la possibilité de déduire certaines charges professionnelles afin de faciliter la gestion fiscale et comptable aux professionnels libéraux.

Ce qu'il faut savoir sur les BNC

Les Bénéfices Non Commerciaux s'appliquent aux professions de type artistique ou scientifique. Ils s'adressent donc aux professionnels libéraux comme les médecins, les avocats, les psychologues, les vétérinaires, etc. Dans le but de bénéficier des atouts de ces deux types de bénéfices, il est primordial de cerner leurs caractéristiques.

Contacter un expert-comptable pour les professions libérales peut être une excellente idée. Vous pouvez ainsi faire appel à notre entreprise Aread Conseil afin de profiter de notre expertise en matière de comptabilité. En effet, grâce au savoir-faire de notre cabinet 100 % digital, nous vous accompagnons, que vous soyez assujetti aux BIC ou aux BNC.

Quelles sont les principales différences entre les BIC et les BNC ?

Les différences entre les BIC et les BNC sont multiples et variées.

Les obligations comptables

En matière d'obligation comptable, les professionnels libéraux soumis aux BNC doivent tenir une comptabilité de trésorerie. En plus du livre-journal, il leur faut aussi tenir un registre des immobilisations afin de justifier les recettes de l'entreprise. Quant aux professionnels qui relèvent des bénéfices industriels commerciaux (du régime réel d'imposition), ils doivent tenir une comptabilité d'engagement et mettre en place des comptes annuels. La tenue d'un livre-journal fait également partie des obligations comptables des professionnels soumis aux BIC.

Les obligations fiscales

Les déclarations fiscales chez les professionnels libéraux soumis au régime réel d'imposition varient selon leur appartenance aux BIC ou aux BNC. Pour commencer, les professionnels appartenant à la catégorie des bénéfices non commerciaux doivent déclarer leurs résultats sur la déclaration n° 2035, accompagnée des annexes fiscales nécessaires (n° 2035-A à 2035-G).

En ce qui concerne les professionnels de la catégorie des BIC, plusieurs options sont envisageables :

  • la déclaration des résultats selon le régime fiscal (IR ou IS) : les entreprises soumises à l'impôt sur le revenu (IR) doivent déposer une déclaration n° 2031 si elles optent pour le régime réel d'imposition. Si elle est soumise à l'impôt sur les sociétés (IS), elle devra déposer une déclaration n° 2065,
  • la déclaration fiscale selon le régime d'imposition : ici, les entreprises soumises au régime réel simplifié doivent remplir les annexes n° 2033-A à 2033-G, tandis que les entreprises au régime réel normal doivent remplir les annexes n° 2050 à 2059 — G.

Ces différentes obligations peuvent parfois être difficiles à respecter pour les professionnels libéraux. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est recommandé de solliciter les services d'un expert-comptable. Toutefois, pour avoir la certitude de bénéficier des meilleures prestations, Aread Conseil est sans doute la meilleure alternative qui s'offre à vous.

Conscients des contraintes auxquelles sont soumis les professionnels libéraux, nous nous évertuons à répondre rapidement et efficacement à chacun de vos besoins. De plus, grâce à nos tarifs très compétitifs, vous parviendrez à faire des économies considérables.